Vie Associative

Iris qui fût créé à Toulouse en développement du mouvement 2LPE (deux langues pour une éducation) à la fin des années 80, est une association active sur l’ensemble de l’agglomération de Toulouse.

Cette association s’est engagée par essence dans le développement et l’enseignement de la langue des signes dès son origine et à lutter avec d’autres associations comme Interprétis, l’APES, l’ANPES ou encore ACT’S pour sa reconnaissance ainsi que pour faire valoir le droits des Sourds.

L’association a, au cours de son histoire, noué de nombreux partenariats aussi bien au niveau éducatif (rectorat de Toulouse et Ministère de l’Education Nationale), qu’au niveau culturel avec des institutions comme les Universités ou les musées et aussi au niveau politique dans ses relations avec les communes du Grand Toulouse. De multiples activités de sensibilisation sont menées à tous les niveaux pour faire valoir, diffuser la LSF et la culture sourde. C’est donc une association ouverte à tous qui propose des échanges aussi bien linguistiques, culturels et pédagogiques.

En 2014, des portes ouvertes ont permis aux nombreux stagiaires en formation dans l’association de valoriser leurs connaissances, de découvrir et faire découvrir l’histoire d’IRIS et ses activités à l’ensemble de la communauté signante ainsi qu’à une population locale simplement curieuse.

C’est également dans ce souci de faire découvrir la richesse de cette histoire qu’IRIS s’est engagée dans le collectif pour la célébration des 30 ans des classes bingues (LSF-Français écrit).

Ces classes ont permis à des générations d’enfants sourds de suivre une scolarité adaptée dans leur langue naturelle : la langue des signes, pour ainsi parvenir à des formations supérieures et à un réel statut de citoyen au sein de la société française.

Il y a 30 ans, en 1985, les premiers enfants sourds étaient accueillis par une enseignante sourde Martine Brusque, dans la première classe maternelle puis dans une classe primaire jusqu’à ce que tout le parcours soit compété jusqu’à la terminale. Les 21 et 22 novembre a pu être célébrée durant deux jours cette formidable réussite qui a été possible grâce à l’investissement sans faille de Patrice Dalle notre ancien Président qui, par la multiplicité de ses engagements associatifs, nous a permis de vivre de grands moments de lutte sur cette période. Ce fut un réel et intense partage autour de cette commémoration et cet hommage.

Nous avons pour projet de mettre ne ligne de nombreux documents sur cet évènement que nous collectons actuellement. Votre patience sera bientôt récompensée.
Enfin, l’association IRIS ne saurait vivre sans la vie associative qui porte son projet.

C’est cette vie associative qui permet la recherche et la mise en œuvre de nouveaux projets dans l’esprit de toujours apporter plus et de toujours essayer de mieux répondre aux attentes et aux besoins des ceux qui sont concernés par la langue des signes et par la condition des Sourds.

C’est le développement par exemple de la bibliothèque qui va devenir un centre de ressources important ou encore des rencontres conviviales et chaleureuses avec les formateurs pour une galette ou un pique-nique de fin d’année.

De nouveaux séminaires de recherches entre formateurs et divers acteurs pédagogiques locaux devront permettre de nourrir notre réflexion sur la langue et son évolution ainsi que pour permettre d’augmenter la qualité des enseignements de et en LSF.

Dans la grande tradition d’IRIS il y a toujours le souci de transmettre et d’améliorer l’héritage linguistique et culturel aux nouvelles générations.

Au plaisir de vous retrouver à nos côtés et d’échanger avec vous.

L’ensemble de l’équipe d’IRIS.